La Première ministre britannique Theresa May a promis mercredi de quitter ses fonctions si son accord de Brexit était adopté, tentant désespérément de convaincre un Parlement qui a dit non à tous les scénarios possibles.