Après le Général Gaïd Salah, Le Rassemblement national démocratique (RND), partenaire de la coalition au pouvoir, de même que la puissante fédération syndicale UGTA (Union générale des travailleurs algériens) ont aussi apporté mercredi 28 mars leur soutien à un départ du président Bouteflika.

Contestation : le puissant syndicat UGTA lâche à son tour Bouteflika

Après le Général Gaïd Salah, Le Rassemblement national démocratique (RND), partenaire de la coalition au pouvoir, de même que la puissante fédération syndicale UGTA (Union générale des travailleurs algériens) ont aussi apporté mercredi 28 mars leur soutien à un départ du président Bouteflika.