Accéder au contenu principal

Une période de trois mois de vacance du pouvoir s'ouvre en Algérie

Le Conseil constitutionnel algérien "fait le constat de la vacance définitive de la présidence de la République", au lendemain de la démission d'Abdelaziz Bouteflika, indique mercredi un bandeau déroulant à la télévision nationale algérienne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.