Accéder au contenu principal

L'alimentation est "la première source de la mortalité globale"

Cette étude confirme une fois de plus que l'alimentation est "la première source de la mortalité globale", explique, Fabrice DeClerck, directeur scientifique de EAT, une start-up internationale qui propose des solutions alternatives pour le système alimentaire. Pour lui, nous ne mangeons "pas ou peu ce qui est bon pour nous et pour la planète". Il est nécessaire de sensibiliser les populations pour diminuer la consommation de sel et de sucre, principaux condiments à l'origine de la mortalité alimentaire. Mais encore plus important selon lui, c'est la nécessité de répondre à la carence d'aliments "protectifs", c'est-à-dire les fruits, les légumes, les graines et les céréales complètes ou complexes qui sont "sous-consommés" et protègent pourtant contre les maladies. La solution se trouve dans la politique agricole des pays, mais un effort commun entre les municipalités, les secteurs privés et les consommateurs peut permettre l’accès aux produits frais à des prix accessibles.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.