JAPON

Carlos Ghosn juge son arrestation "révoltante" et "humiliante"

Le tribunal de Tokyo a autorisé vendredi le maintien en garde à vue de Carlos Ghosn jusqu'au 14 avril, au lendemain de sa nouvelle arrestation sur de nouveaux soupçons de malversations financières. L'éclairage de notre correspondant, Constantin Simon.