Accéder au contenu principal

En Serbie, l'opposition dans la rue pour défendre la liberté de la presse

La contestation se poursuit en Serbie. Pour la 19e fois, les manifestants descendent samedi dans les rues pour dénoncer la politique du président Aleksandar Vucic mais aussi pour défendre la liberté de la presse : 18 journaux ainsi que les cinq chaînes de télévision à fréquence nationale sont sous l'influence du parti du président.

En Serbie, la contestation a débuté en décembre et s'est depuis étendue à tout le pays. L'opposition serbe se prépare à une nouvelle grande manifestation samedi 13 avril à Belgrade. Elle accuse le président Aleksandar Vucic d'autoritarisme et demande l'accès aux médias et l'organisation d'élections libres. De son côté, le pouvoir multiplie les accusations de violences pour éteindre la contestation.

La manifestation de samedi a valeur de test pour l'opposition. L'objectif est d'attirer l'attention internationale.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.