Accéder au contenu principal

Soudan : la révolte en chansons

Le mouvement antigouvernemental qui agite le Soudan depuis décembre dernier a entraîné la destitution, le 11 avril, du président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis 30 ans. Loin de s’éteindre, la contestation a trouvé dans la musique et les chants populaires l’un de ses principaux moteurs. Retour sur les chansons qui animent la révolte soudanaise.

Depuis le 6 avril, des milliers de Soudanais sont rassemblés devant le quartier général de l'armée, à Khartoum. Bien qu’ils aient obtenu, le 11 avril, la destitution du président Omar el-Béchir, les manifestants maintiennent la pression sur l’armée pour qu’elle cède le pouvoir à un gouvernement civil.

Mouvement pacifiste, la protestation soudanaise a trouvé dans la musique et le chant populaires l’un de ses principaux moteurs. Au fil de la contestation, les vidéos de protestataires entonnant des chants populaires ont alimenté les réseaux sociaux.

Parmi les images emblématiques figurent celles montrant Ala’a Salah, qui reprend des chansons révolutionnaires juchée sur le toit d'une voiture. Âgée de 22 ans, l'étudiante est devenue, depuis, l'icône d'une contestation où les femmes jouent un rôle-clé.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.