Accéder au contenu principal

Référendum en Égypte : "la stratégie d'al-Sissi est de pérenniser son pouvoir"

Avec le référendum de ce weekend, les Égyptiens sont amenés à se prononcer sur la possibilité d'un prolongement du mandat du président Abdel Fattah al-Sissi. Les nouvelles dispositions de la Constitution permettraient de faire passer un deuxième mandat de quatre à six ans, portant son terme à 2024. Le chef de l'Etat pourrait ensuite se représenter en 2024 pour un troisième mandat, ce qui le reconduirait jusqu'en 2030. François Burgat, politologue, directeur émérite de recherche au CNRS et spécialiste de l'Égypte, analyse pour France 24 les enjeux de ce scrutin.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.