Accéder au contenu principal

1er-Mai sous tension : qui sont les "black blocs" ?

Entre 1 000 et 2 000 casseurs sont attendus mercredi 1er mai dans les rues de Paris. Des "black blocs" qui vont comme chaque année se mêler aux manifestants et cette fois-ci aux "gilets jaunes", de sorte que certains craignent une convergence de la violence.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.