Accéder au contenu principal

Libération des deux journalistes de Reuters incarcérés en Birmanie

Deux journalistes de Reuters, condamnés à sept ans de prison en Birmanie pour avoir enquêté sur un massacre de musulmans rohingyas, ont été libérés mardi, à l'issue de mois de pression internationale sur le gouvernement du prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.