Accéder au contenu principal

Libération des deux journalistes de Reuters incarcérés en Birmanie

Deux journalistes de Reuters, condamnés à sept ans de prison en Birmanie pour avoir enquêté sur un massacre de musulmans rohingyas, ont été libérés mardi, à l'issue de mois de pression internationale sur le gouvernement du prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.