Accéder au contenu principal

Élections européennes : l'image des populistes écornée

Le week-end a été rythmé par un tir de barrage concerté de la majorité contre le Rassemblement national, accusé d'être le cheval de Troie des plans de Trump et Poutine pour affaiblir l'Europe. Pour preuve, selon la Macronie, la présence à Paris de Steve Bannon, le sulfureux ex-stratège du président américain, qui a enchaîné les interviews avec les médias français pour encenser Marine Le Pen.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.