Accéder au contenu principal
Le chef d'état-major de l'armée a appelé lundi au respect du calendrier de la présidentielle, prévue le 4 juillet afin d'élire un successeur à Abdelaziz Bouteflika. Cette élection est massivement rejetée par le peuple algérien qui multiplie les manifestations.

Le chef d'état-major appelle au respect du calendrier en Algérie

Le chef d'état-major de l'armée a appelé lundi au respect du calendrier de la présidentielle, prévue le 4 juillet afin d'élire un successeur à Abdelaziz Bouteflika. Cette élection est massivement rejetée par le peuple algérien qui multiplie les manifestations.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.