La Première ministre britannique Theresa May a dû se résoudre jeudi 23 mai à repousser le vote de son projet de loi de la "dernière chance" sur le Brexit, dans une ambiance crépusculaire pour son avenir à la tête du gouvernement conservateur.