Pékin a sorti ce vendredi une nouvelle arme dans la guerre commerciale contre Washington annonçant la création de sa propre liste noire d'entreprises étrangères "non fiables", en réponse à l'offensive américaine contre Huawei.