Accéder au contenu principal

11 jihadistes condamnés à mort en Irak, "un déshonneur" pour la France

Les Français Bilel Kabaoui, 32 ans, et Mourad Delhomme, 41 ans et présenté par le renseignement comme un "vétéran du jihad", comparaissent lundi 3 juin devant le tribunal antiterroriste de Bagdad. Comme pour déjà neufs de leurs compatriotes, ils ont été condamnés à mort. Dans une tribune, un collectif d'avocats dénoncent ces condamnations comme un déshonneur pour la France, alors que d'autres prisonniers devraient être jugés.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.