Accéder au contenu principal

L'État français "louvoyant" après la condamnation à mort de 9 jihadistes français en Irak

En prenant le risque de faire condamner à mort certains de ses ressortissants, la France s'expose à un "immense déshonneur" qui pourrait laisser "une tâche indélébile" sur le mandat d'Emmanuel Macron, dénoncent lundi 3 juin plus de quarante avocats.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.