Accéder au contenu principal

Répression la plus violente au Soudan depuis la chute d'Omar el-Béchir

Au moins 30 personnes ont été tuées et des centaines blessées lundi dans la dispersion, "par le Conseil militaire" au pouvoir au Soudan, du sit-in de manifestants devant le siège de l'armée à Khartoum, a annoncé un comité de médecins. L’ONU, UE et les Etats-Unis ont condamné lundi la répression "brutale" menée par les dirigeants militaires soudanais contre les manifestants et ont estimé que de meilleures relations avec Washington dépendraient des progrès vers la formation d'un gouvernement civil.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.