Accéder au contenu principal

D-Day : pourquoi les Alliés n'ont pas mis les Forces françaises libres dans la confidence ?

L'historien Fabrice Grenard explique sur le plateau de France 24 pourquoi, en 1945, les alliés n'avaient pas risqué de mettre les forces françaises libres dans la confidence de l'opération "Overlord", de peur que leur stratégie militaire ne s'ébruite aux oreilles de l'Axe.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.