Accéder au contenu principal

Le scrutin présidentiel n’est pas passé pour une partie de la population Kazakhe, chose rare

Alors que les Kazakhs votaient dimanche pour un scrutin anticipé sans l'historique autocrate Noursoultan Nazarbaïev, une première depuis 1990, de centaines de manifestants ont été arrêtés. Son dauphin est quasi assuré de l'emporter. Près de 10—millions d'électeurs étaient appelés dans les bureaux de vote au Kazakhstan dimanche 9—juin pour un scrutin présidentiel anticipé inédit. Il s'agissait de la première élection sans Noursoultan Nazarbaïev, au pouvoir depuis 29—ans et démissionnaire à la surprise générale en mars 2019. Les derniers bureaux de vote ont fermé à 15h—GMT (21h—heure locale, 17h—heure de Paris) dans cet immense pays d'Asie centrale et le taux de participation est de 77%, selon la commission électorale centrale.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.