Accéder au contenu principal

Pour sa première visite officielle en Iran, Shinzo Abe a voulu endosser le rôle de médiateur entre les États-Unis et l’Iran

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe s'est rendu mercredi à Téhéran pour une visite inédite d’un peu plus de 24 heures, notamment afin de faire baisser les tensions entre la République islamique et les États-Unis. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a affirmé mercredi 12 juin à Téhéran la volonté de son pays de jouer un rôle important pour apaiser les tensions entre l'Iran et les États-Unis, tout en appelant la République islamique à "jouer un rôle constructif" au Moyen-Orient. Arrivé dans l'après-midi dans la capitale iranienne pour une visite d'un peu plus de 24 heures, Shinzo Abe est le Premier chef de gouvernement nippon à se rendre en Iran depuis la révolution de 1979. Il a rencontré le président Hassan Rohani et doit s’entretenir jeudi matin avec le guide suprême Ali Khamenei;

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.