Accéder au contenu principal

Le détroit d'Ormuz, point stratégique du commerce mondial de pétrole

Les Etats-Unis accusent l'Iran d'être responsable des attaques contre deux pétroliers dans le golfe d'Oman, près du détroit d'Ormuz, laissant craindre une nouvelle confrontation entre Washington et Téhéran qui réfute les accusations américaines. Un cinquième de la demande mondiale de pétrole transite par le détroit d'Ormuz, où quatre navires de commerce ont déjà été le 12 mai les cibles d'"actes de sabotage" que les Etats-Unis ont attribués à l'Iran.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.