Accéder au contenu principal

"On peut douter des capacités de l'ONU à régler les tensions en mer d'Oman"

L'Iran et les Etats-Unis sont engagés dans une guerre des mots vendredi 14 juin après des attaques contre deux pétroliers dans la région du Golfe, où les fortes tensions entre les deux pays ennemis font craindre un embrasement. La Chine a appelé "au dialogue" au lendemain d'une réunion en urgence à huis clos du Conseil de sécurité de l'ONU et d'une déclaration du chef de l'ONU Antonio Guterres, avertissant que le monde ne pouvait pas se permettre un conflit majeur dans le Golfe.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.