Accéder au contenu principal

Au Mali, les affrontements intercommunautaires se multiplient

Les villages de Gangafani et de Yoro, dans le centre du Mali, ont été frappés par des attaques jihadistes faisant au moins 38 morts, selon des sources officielles. Les victimes sont pour la plupart des membres de l'ethnie dogon.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.