Accéder au contenu principal

"Xi Jinping n'a pas choisi son timing au hasard"

Le président chinois rencontre le président nord-coréen Kim Jong-un une semaine avant le sommet du G20 à Osaka, où il devrait rencontrer le président américain Donald Trump. En allant en Corée du Nord, Xi Jinping montre ses muscles et son influence sur le péninsule nord-coréenne, ce qui lui donne des cartes de négociations supplémentaires dans la guerre commerciale qui oppose Washington à Pékin. Quant à Kim Jong-un, il se sert de ce sommet pour renforcer sa propre position dans les négociations sur le nucléaire avec Donald Trump. Il espère ainsi obtenir le soutien de Pékin concernant les sanctions".

Cette visite marque un rapprochement entre les deux pays. Les premières années au pouvoir de Kim Jong-un n'ont pas été faciles pour Pékin : la Chine a appliqué les sanctions internationales destinées à forcer Pyongyang à abandonner son programme nucléaire, provoquant la colère de son voisin.
Conséquence : Kim Jong-un, arrivé au pouvoir à la mort de son père fin 2011, a attendu 2018 pour se rendre pour la première fois en Chine et rencontrer enfin Xi Jinping, aux manettes à Pékin depuis 2012. Les deux hommes se sont vus à quatre reprises l'an dernier.
Une réconciliation qui semble avoir été précipitée par le rapprochement entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, symbolisé par l'historique sommet Trump-Kim de Singapour en juin 2018. Pékin redoute de voir son allié tomber dans le camp américain, tandis que les Nord-Coréens ont besoin des Chinois pour faire le poids face à Washington.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.