Accéder au contenu principal

Des mineurs migrants détenus dans "des conditions de vie inhumaines" au Texas

Près de 300 enfants migrants ont été retirés d'un centre de détention au Texas, lundi, après la publication dans la presse américaine de témoignages d'avocats faisant état de conditions de vie inhumaines.

Les témoignages, rapportés par le journal américain The New York Times, jettent une lumière crue sur le drame des enfants migrants séparés de leurs familles et enfermés dans des centres de détention par l'administration Trump.

"Nous avons été témoins des pires conditions de vie au cours de nos visites ces trois dernières années, raconte Warren Binford, professeur de droit à l'Université Willamet. Nous avons vu des enfants malades, des enfants sales, des enfants affamés."

Le scandale intervient alors que sept migrants clandestins, dont une femme et un nourrisson, ont été retrouvés morts dimanche soir par la police aux frontières près du Rio Grande, dans le sud du Texas. Les autorités locales ont attribué ces décès à la canicule et à la déshydratation, soulignant le danger auxquels font face les familles d'Amérique centrale qui franchissent illégalement la frontière entre le Mexique et les États-Unis.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.