Accéder au contenu principal

La relaxe de Bernard Tapie dans l’affaire Crédit Lyonnais est une "immense satisfaction" pour son avocat

Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé, mardi 9 juillet, Bernard Tapie, jugé dans l'affaire de l'arbitrage controversé, qui avait octroyé 403 millions d'euros à l'homme d'affaires en 2008 pour solder son litige avec le Crédit Lyonnais. Six autres prévenus, dont le PDG d’Orange Stéphane Richard, ont également été relaxés. Pour le tribunal, "aucun élément du dossier ne permet d'affirmer" que cette sentence "ait été surprise par la fraude". "Les éléments constitutifs du délit d'escroquerie ne sont pas caractérisés", a déclaré la présidente Christine Mée, qui n'a pas retenu l'infraction de "détournement de fonds publics" ou de "complicité" de ce délit.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.