Emmanuel Macron, qui reçoit jeudi 11 juillet son homologue ghanéen, a tenu un "grand débat" avec quelque 400 personnes issues des "diasporas africaines de France" - Africains résidents en France, binationaux et Français d'origine africaine - engagées dans les relations entre France et Afrique.

Le président Ghanéen Nana Akufo-Addo prend la parole lors du débat à l'Élysée sur les diasporas africaines

Emmanuel Macron, qui reçoit jeudi 11 juillet son homologue ghanéen, a tenu un "grand débat" avec quelque 400 personnes issues des "diasporas africaines de France" - Africains résidents en France, binationaux et Français d'origine africaine - engagées dans les relations entre France et Afrique.