Accéder au contenu principal

Des missiles de l'armée française découverts sur une base pro-Haftar près de Tripoli

La France a admis mercredi 10 juillet que les missiles découverts dans un QG du maréchal Khalifa Haftar près de Tripoli lui appartenaient, tout en réfutant les lui avoir fournis, ce qui risque de relancer les accusations de parti pris français à l'égard de l'homme fort de l'Est libyen.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.