À Paris, un collectif de sans-papiers envahit le Panthéon

Plusieurs centaines de sans-papiers du collectif des "gilets noirs" ont investi vendredi le Panthéon à Paris pour réclamer leur régularisation et un rendez-vous avec le Premier ministre, Édouard Philippe.

Des centaines de sans-papiers ont envahi, vendredi 12 juillet à la mi-journée, le Panthéon, à Paris, pour réclamer la régularisation de leur situation et un rendez-vous avec le Premier ministre, Édouard Philippe. Le collectif dit des "gilets noirs" a finalement été délogé quelques heures plus tard par les forces de l'ordre.

Les "gilets noirs" mènent régulièrement des actions coups de poing en soutien aux sans-papiers. En juin, ils avaient brièvement occupé le siège du groupe Elior, à la Défense, pour "dénoncer son business" réalisé avec des sans-papiers "non déclarés". En mai, ils avaient également investi le terminal 2F de l'aéroport de Roissy contre "la collaboration d'Air France" dans les expulsions.