Accéder au contenu principal

Apollo 11 sur les traces de Tintin : quand Hergé le visionnaire imaginait une expédition lunaire

À l'occasion des 50 ans de la mission Apollo 11, France 24 revient sur deux bandes dessinées mythiques de Hergé : "Objectif Lune" et "On a marché sur la Lune". Des œuvres pédagogiques et visionnaires qui ont marqué des générations.

Avant les deux albums d'Hergé "Objectif Lune" (1952) et surtout, "On a marché sur la Lune" (1954), une poignée de dessinateurs avait imaginé des histoires de conquête lunaire mais aucun n'était parvenu à un récit aussi crédible. Pilotage, apesanteur, description d'un moteur atomique, rien n'est négligé dans ce double album de Tintin paru plus de 15 ans avant la mission Apollo 11.

L'humour a toute sa place dans ces deux albums mais n'empêche pas l'exactitude des dessins. Des cratères lunaires très réalistes, des combinaisons d'astronautes crédibles, l'auteur s'était entouré de spécialistes.

"C'est un extraordinaire reportage, c'est une extraordinaire vulgarisation scientifique. Il y avait déjà eu pas mal de bandes dessinées et d'histoires illustrées, mais souvent c'était ce qu'Hergé ne voulait pas, c'est à dire avec des petits Martiens, des hommes bizarres, des créatures un peu spéciales etc. Non lui voulait quelque chose qui soit vraiment un récit scientifique", explique ainsi Dominique Maricq, ancien archiviste des Studios Hergé.

Enfant, Dirk Frimout avait découvert les albums de Tintin avec fascination. Mais des années plus tard, ce sera lui le premier Belge à aller dans l'espace. Cet astronaute reconnaît quelques approximations dans la bande dessinée. Notamment les scènes cocasses en apesanteur : "Il n'y a pas d'accidents comme ça. Il faut apprendre à vivre en apesanteur. On ne peut pas faire des mouvements trop forcés, il faut faire tout très doucement."

Trouver le bon équilibre entre le réel et l'imaginaire, le réel et le fantastique, entre le réel et la vision futuriste : une recette qu'avait trouvée Hergé dès les années 50. Son double album a fait rêver toute une génération qui, 15 ans plus tard, vivra cette fois pour de vrai, les premiers pas de l'Homme sur la Lune.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.