Quatre élues démocrates du Congrès américain ont vivement répliqué mardi 16 juillet à des attaques du président Donald Trump sur leurs origines, l'accusant de chercher à occulter les critiques sur sa politique avec des déclarations "ouvertement racistes". Après avoir conseillé aux quatre élues, issues de minorités, de "retourner" dans leur pays d'origine, M. Trump a intensifié ses attaques, les accusant de "haïr" l'Amérique.

Les élues démocrates visées par les tweets xénophobes de Trump montent au créneau

Quatre élues démocrates du Congrès américain ont vivement répliqué mardi 16 juillet à des attaques du président Donald Trump sur leurs origines, l'accusant de chercher à occulter les critiques sur sa politique avec des déclarations "ouvertement racistes". Après avoir conseillé aux quatre élues, issues de minorités, de "retourner" dans leur pays d'origine, M. Trump a intensifié ses attaques, les accusant de "haïr" l'Amérique.