Accéder au contenu principal

Période coloniale : La France dans le viseur de la justice transitionnelle tunisienne

La France est dans le collimateur de la justice transitionnelle tunisienne, plus précisément de l'Instance vérité et dignité (IVD) chargée de faire la lumière sur les crimes d'État commis en Tunisie sous les régimes précédents. Elle a mis la France devant ses responsabilités pour les crimes commis devant la période coloniale, en exigeant des excuses de sa part. Un mémorandum a été envoyé à l'Élysée et à l'ambassade de France à Tunis. Notre correspondante Lilia Blaise a pu le lire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.