Accéder au contenu principal

Réforme des retraites : "De fait, pour essayer de vivre à peu près, il faudra partir à 64 ans", estime Philippe Martinez

Les préconisations du haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, ont reçu jeudi 18 juillet un accueil mitigé des partenaires sociaux consultés sur le "système universel" promis par Emmanuel Macron et qui espèrent désormais peser sur la rédaction du projet de loi qui en découlera. Vent debout contre la réforme, le numéro de la CGT Philippe Martinez a dénoncé "beaucoup d'enfumage".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.