Accéder au contenu principal

Franky Zapata, "l'homme volant" à l'assaut de la Manche

Il avait fait sensation en survolant les Champs-Élysées lors du défilé du 14-Juillet. Franky Zapata, dit "l'homme volant", va tenter de traverser la Manche sur son "flyboard", jeudi 25 juillet. Une date qui n'a pas été choisie au hasard, puisque c'est ce jour-là, il y a 110 ans, que Louis Blériot devint le premier aviateur à franchir la Manche par les airs...

Jeudi 25 juillet, Franky Zapata s'envolera de Sangatte, près de Calais, pour rejoindre "les alentours" de Douvres, en Angleterre. Pour cette traversée, longue de quelque 35 kilomètres, il prévoit de voler à environ 140 km/h , à 15 ou 20 mètres au-dessus de l'eau. Le trajet devrait durer une vingtaine de minutes.

Mais comme son "flyboard" n'a qu'une autonomie d'une dizaine de minutes, il devra se ravitailler en route. À 18 km des côtes françaises, il se posera sur un bateau où il récupérera du kérosène... dans un sac à dos.

Engin "100 % développé en France", le "flyboard" est une invention de Franky Zapata, ancien champion de jet-ski, aujourd'hui âgé de 40 ans. Sa machine volante est dotée de cinq mini-turboréacteurs qui lui permettent de décoller et d'évoluer jusqu'à 190 km/h debout dans les airs.

En 1909, Louis Blériot avait traverser la Manche en 37 minutes avec une vitesse moyenne de 65 km/h. Son exploit avait jeté les bases de l'aéronautique moderne. S'il réussit son défi, Franky Zapata concrétisera plus de 60 ans de recherches dans le domaine du vol individuel.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.