En Espagne, Pedro Sanchez reconnait son échec à obtenir l'investiture

Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a reconnu jeudi qu'il n'aurait pas la confiance de la Chambre des députés pour rester au pouvoir, faute d'être parvenu à un accord de coalition avec la gauche radicale, Podemos.