Accéder au contenu principal

Islande : une plaque commémorative en l'honneur d'un glacier disparu

Des chercheurs inaugureront, le 18 août, une plaque commémorative sur l'Okjökull, un glacier islandais victime du réchauffement climatique. Un acte symbolique qui vise à sensibiliser la population sur le déclin des glaciers.

Des chercheurs inaugureront, le 18 août prochain, une plaque commémorative sur l'Okjökull, un ancien glacier de l'ouest de l'Islande. Il s'agira du premier monument érigé en l'honneur d'un glacier disparu à cause des changements climatiques.

Avec cette plaque, les chercheurs espèrent sensibiliser la population face au déclin des glaciers. On pourra y lire, en islandais et en anglais, une lettre adressée aux futures générations : "Tous nos glaciers devraient connaître le même sort au cours des 200 prochaines années. Ce monument atteste que nous savons ce qui se passe et ce qui doit être fait. Vous seuls savez si nous l'avons fait."

L'Okjökull a été déclassé par les glaciologues en 2014, une première en Islande. Il y a 130 ans, la glace recouvrait 16 km2 de sa surface. En 2012, elle ne s'étendait plus que sur 0,7 km2.

Dans le sud de l'Islande, le parc national du Vatnajökull est lui aussi menacé par le réchauffement climatique. Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, le site abrite la plus grande calotte glaciaire d'Europe. Si les émissions de gaz à effet de serre se poursuivent au rythme actuel, la moitié du parc pourrait voir ses glaciers disparaître d'ici 2100.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.