Brexit : Boris Johnson conditionne un accord à l'abolition du "backstop"

Le nouveau Premier ministre britannique Boris Johnson a affirmé jeudi que la clause de sauvegarde ("backstop") destinée à empêcher le rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande doit être aboli pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouve le Brexit.