Accéder au contenu principal

La mutinerie dans une prison au nord du Brésil a fait au moins 52 morts, dont 16 par décapitation

Au moins 52 détenus ont été tués lundi 29 juillet, dont 16 par décapitation, lors d'un affrontement dans une prison du nord du Brésil. Selon les autorités locales, des disputes entre gangs rivaux pour le contrôle du centre de détention seraient à l’origine du drame. Le nouveau massacre qui endeuille le système pénitentiaire a eu lieu au Centre de redressement régional d’Altamira, dans l’État du Pará. En pleine forêt amazonienne, il s’agit d’une région stratégique où des factions criminelles rivales se disputent le trafic de cocaïne.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.