Accéder au contenu principal

L'Indonésie renvoie des tonnes de déchets vers la France et Hong Kong

L'Indonésie vient de renvoyer vers la France et Hong Kong sept conteneurs de déchets. Depuis plusieurs mois, certains pays d'Asie du Sud-Est multiplient ce type d'opérations pour ne plus être les "décharges des pays riches".

Renvoyer des déchets à leurs expéditeurs : depuis plusieurs mois, plusieurs pays d’Asie du Sud-Est multiplient ce type d'opérations. En effet, ils ne veulent plus être les "décharges des pays riches".

En mai dernier, la Malaisie annonçait qu’elle allait renvoyer des centaines de tonnes de déchets plastiques à l’envoyeur. Début juillet, l'Indonésie retournait huit conteneurs en Australie. Mardi 30 juillet, c'est vers la France et Hong Kong que Jakarta a renvoyé sept conteneurs de déchets. Ces conteneurs renferment des déchets ménagers, plastiques et des matériaux dangereux. Les autorités indonésiennes attendent également les autorisations de réexpédier 42 autres conteneurs de déchets vers les États-Unis, l'Australie et l'Allemagne.

En 2018, la décision de la Chine de cesser l'importation de déchets plastiques du monde entier a suscité le chaos sur le marché mondial du recyclage. Du coup, les pays développés ont envoyé de plus en plus de déchets en Asie du Sud-Est. Mais dans cette région, les capacités de recyclage sont limitées et cela a provoqué de graves problèmes : rivières débordant de déchets, morts d’animaux marins…

Environ 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. Une grande partie finit dans des décharges ou dans les mers, selon le Fonds mondial pour la nature.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.