La FED a baissé son taux pour la première fois depuis 2008 mais le milieu financier craint une crise

La Réserve fédérale (Fed) a abaissé mercredi 31 juillet son taux directeur d'un quart de point à 2,00 %-2,25 % afin de renforcer l'économie américaine face aux risques. Cette décision - une première depuis la crise de 2008 - s’explique par la faiblesse de la conjoncture mondiale, les tensions commerciales qui couvent et la volonté de raviver l’inflation. Le Comité monétaire a laissé la porte ouverte à un nouveau geste affirmant qu'il agirait de "manière appropriée pour soutenir la croissance". Mais sur ce point, Jerome Powell a semé un peu la confusion en affirmant à la fois que la Fed n'abordait pas "un long cycle" de baisses et en soulignant ensuite que d'autres réductions n'étaient pas exclues.