Accéder au contenu principal
ÉTATS-UNIS

Pendant le débat démocrate, le favori Joe Biden a été la cible de toutes les attaques

Dix candidats sur scène et une cible commune ou presque : Joe Biden. L'ex-vice-président des États-Unis a tenté de parer les coups de ses rivaux démocrates lors d’un débat organisé mercredi 31 juillet à Detroit. Après une piètre prestation en juin dernier, quand la sénatrice californienne Kamala Harris l’avait mis K.O sur le thème de la ségrégation raciale, le favori des sondages devait remonter la pente. "Sois sympa avec moi, gamine", lui a-t-il chuchoté avant le début de l’émission. C’était sans compter sur tous les autres candidats. Dès les premières minutes, le maire de New York Bill de Blasio l’a attaqué : "Joe Biden a affirmé à de riches donateurs que rien ne changerait vraiment pour eux lorsqu'il serait élu président." Patient, l’ex-sénateur du Delaware a préféré ne pas répondre immédiatement. Il a plutôt rappelé l’un de ses slogans de campagne, "restaurer l’âme du pays", et s’est adressé directement à Donald Trump en louant la diversité des États-Unis.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.