Accéder au contenu principal

En représailles, Séoul a retiré Tokyo de sa propre liste de partenaires privilégiés

Le Japon a décidé, vendredi 2—août, de durcir encore les restrictions commerciales envers la Corée du Sud, la rayant d'une liste d'États bénéficiant d'un traitement de faveur. La mesure a été perçue comme une sanction par Séoul, qui a qualifié le geste de Tokyo d'"irresponsable". Cette disposition prendra effet le 28—août, a précisé le ministre nippon du Commerce et de l'Industrie, Hiroshige Seko.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.