Accéder au contenu principal

Après les fusillades, Trump condamne le racisme qu'il est accusé d'alimenter

Donald Trump a dénoncé lundi 7 août le "racisme" et le "suprématisme blanc" qu'il est lui-même accusé d'alimenter, après les deux fusillades ayant fait 31 morts au total aux États-Unis, dont 22 à El Paso, au Texas, où il doit se rendre mercredi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.