Accéder au contenu principal
Les autorités indiennes ont arrêté au moins 300 responsables politiques et militants séparatistes au Cachemire afin de limiter les risques de manifestation contre la révocation de l'autonomie dont disposait le territoire.

Arrestations, rupture diplomatique... Le Cachemire indien sous une chape de plomb

Les autorités indiennes ont arrêté au moins 300 responsables politiques et militants séparatistes au Cachemire afin de limiter les risques de manifestation contre la révocation de l'autonomie dont disposait le territoire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.