Accéder au contenu principal

Aux États-Unis, les ventes du sac à dos pare-balles s'envolent

Depuis les fusillades survenues début août à El Paso, au Texas, et Dayton, dans l'Ohio, les fabricants du sac à dos pare-balles disent avoir enregistré un bond de leurs ventes. L'an passé, 110 tueries de masse ont eu lieu dans les écoles américaines.

Il pourrait être l'accessoire le plus prisé de la rentrée scolaire aux États-Unis : le sac à dos pare-balles. Depuis les fusillades survenues début août à El Paso, au Texas, et Dayton, dans l'Ohio, les fabricants du sac à dos pare-balles disent avoir enregistré un bond de leurs ventes.

Disponible dans les supermarchés du pays, le "backpack bulletproof" peut arrêter des balles d'armes de poing, tel qu'un 9 mm ou .44 Magnum. Il pourrait donc sauver des vies en cas d'attaque, assurent les entreprises qui le fabriquent. Certains reprochent toutefois à ces dernières de profiter des récentes tueries de masse pour vendre leur produit à plus de 100 dollars. Ce qui représente un coût important pour beaucoup de familles.

L'an passé, 110 fusillades mortelles ont eu lieu dans une école américaine, un record. Quelque 60 personnes y ont perdu la vie.

 

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.