Accéder au contenu principal
À la surprise générale, Washington a demandé à Gibraltar, au nom de l'entraide judiciaire, de saisir le pétrolier iranien retenu depuis un mois en raison de soupçons de violation des sanctions imposées à la Syrie. L'analyse de notre correspondante au Royaume-Uni, Bénédicte Paviot.

Les Américains demandent la saisie du pétrolier iranien Grace One immobilisé à Gibraltar

À la surprise générale, Washington a demandé à Gibraltar, au nom de l'entraide judiciaire, de saisir le pétrolier iranien retenu depuis un mois en raison de soupçons de violation des sanctions imposées à la Syrie. L'analyse de notre correspondante au Royaume-Uni, Bénédicte Paviot.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.