Accéder au contenu principal

Pour le Liban, les drones israéliens sont "une déclaration de guerre"

Israël a frappé dans la nuit du dimanche 25 au lundi 26 août la position d'un mouvement palestinien prosyrien et pro-Hezbollah dans l'est du Liban, ont rapporté ce groupe et des médias d'État libanais. Pour le président libanais Michel Aoun, ces frappes seraient l'équivalant d'"une déclaration de guerre". "Ce qui s'est passé ressemble à une 'déclaration de guerre' qui nous permet de faire usage de notre droit de défendre notre souveraineté", a déclaré la présidence libanaise, citant le président Aoun.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.