Accéder au contenu principal

La Pologne commemore la bataille de Westerplatte à Gdansk sur fond de polémique

"C'est ici que 200 soldats polonais ont combattu les forces de l'Allemagne nazie". Tous les jours, la radio rapportait que la Westerplatte résistait, et ça a donné espoir aux gens. Mais après une semaine, la péninsule tombe aux mains des troupes allemandes. Aujourd'hui, le lieu est le théâtre d'une tout autre bataille : celle de l'interprétation de l'Histoire. D'un côté, le gouvernement nationaliste souhaite reconstruire les baraquements détruits. De l'autre, la mairie libérale envisage une approche plus subtile.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.