Accéder au contenu principal

Boris Johnson a menacé d'exclure les conservateurs britanniques votant contre le gouvernement

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré lundi croire aux "chances" de conclure un accord de sortie de l'UE avec Bruxelles et s'est dit opposé à la tenue de législatives anticipées, dans une déclaration devant ses bureaux à Downing Street. "Les chances de conclure un accord ont augmenté" au cours des trois dernières semaines, a expliqué M. Johnson à propos des discussions avec l'Union européenne, tentant de convaincre les députés conservateurs, qui font leur rentrée parlementaire mardi, de ne pas voter avec l'opposition pour bloquer le Brexit, prévu le 31 octobre. "Je ne veux pas d'élections", a-t-il aussi affirmé.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.