À LA CARTE

Livrés à eux-mêmes, ces jeunes migrants dont la France ne reconnaît pas la minorité

Cette semaine dans "À la Carte", on s’intéresse à l’accueil des migrants mineurs en France, ceux que l’on dit non accompagnés, et plus précisément ces jeunes personnes sur l’âge desquelles la justice française a un doute. Le temps de la procédure qui devra permettre de déterminer s’ils ont moins de 18 ans, ces jeunes restent complètement livrés à eux-mêmes. C’est là qu’intervient la mission « Passerelle » de Médecins sans frontières, en leur fournissant une protection et un accompagnement juridique le temps de la procédure.